Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'imaginarium

bd adultes

Thorgal - Rosinski - Van Hamme

15 Octobre 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #BD Adultes

Tome 1 - La magicienne trahie

Dès le début de l'histoire, Thorgal Aegirson est en mauvaise posture : il est enchaîné à un rocher et est condamné à mourir, noyé par la marée montante. Son crime est d'avoir osé aimer Aaricia, la fille du roi des Vikings du Nord, lui, le bâtard né d'on ne sait qui et on ne sait où. Il doit son salut à une magicienne qui le sauve en échange de son obéissance...

Genre :Aventure

Parution :Série en cours

Tomes :34

Lire la suite

Les Passagers du Vent - F. Bourgeon

15 Octobre 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #BD Adultes

 Genre :

  • Historique

Parution:

  • Série Finie - 7 tomes

 

Tome 1 - La fille sous la dunette

"La Fille sous la dunette" est le premier des cinq tomes des "Passagers du Vent", créée par François Bourgeon. XVIIIe siècle, à bord d'un navire. Hoël Tragan aperçoit deux jeunes femmes sous la dunette. Piqué par la curiosité, il s'aventure dans la zone interdite à l'équipage. Repéré, il est arrête et mis aux fers. Il reçoit alors la visite d'un "jeune homme" qui s'avère être Isa, l'une des filles qu'il avait vues. Isa lui racontera comment, jeune enfant, elle avait échangé d'identité avec son amie par jeu, ce qui lui valut de perdre son titre de noblesse. Après diverses péripéties, notamment un combat contre des vaisseaux britanniques, Hoel est fait prisonnier par la Royal Navy....

 

Tome 2 - Le Ponton

Pour se venger et fuir, Isa choisit l'exil. Passagère du vent sur les routes océanes, elle subit les guerres, rencontre les prisons et découvre l'horreur des traites négrières qui assurent l'enrichissement des Amériques et des Antilles. À jamais éprouvée par toutes ces expériences, Isa n'en aime pas moins la vie. Elle aimera des hommes. Elle aimera des femmes... mais avant tout, sa liberté.

Lire la suite

Kookaburra Universe - Crisse - Ange - Paty

15 Octobre 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #BD Adultes

Tome 3 - Mano kha

La conclusion des origines de la belle et farouche amazone, Taman Kha, et de son frère damné, Mano. Kookaburra Universe est une série complémentaire à Kookaburra. Une succession d'histoires complètes, prévue en un ou deux tomes, développe une époque et des personnages de l'univers imaginé par Crisse. Il y a bien longtemps, dans une lointaine galaxie. Sur Lilith, à de rares exceptions près, seules les femmes sont autorisées à se servir de leurs dons de télépathie. Rejetés, dominés, exploités, les hommes ont pour la plupart perdu leurs capacités. Lors d'un bombardement, Annan Kha, une télépathe haut gradée, est prise des premières contractions. C'est ainsi que naissent Taman Kha et son frère jumeau, Mano. Séparés à la naissance, tous deux ignorent encore que leurs routes se recroiseront un jour...

Genre :

Science-fiction

Parution :

Série finie - 16 tomes

 

Lire la suite

Y'en aura pour tout le monde - Reiser - Coluche

15 Octobre 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #BD Adultes

Résumé :

"Quand on voit ses dessins, on se dit hou là là !, c'est un faiseur, c'est facile... mais essayez donc ! Pour arriver à une efficacité aussi grande avec aussi peu de moyens, aussi peu d'effet, aussi peu d'encre dispensée si j'ose dire, il y a certes le tempérament, il y a ce qu'on appelle le talent, mais aussi beaucoup de travail et de vigilance. Il se tenait en main tout le temps. Il était très perfectionniste sans en avoir l'air." 
Cavanna.
Lire la suite

Kidpaddle - Tome 12 - Panik Room

27 Juillet 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #BD Enfants, #BD Adultes

On imagine mal Kid, adepte de films gore et de blorks dégommés, faire du baby-sitting. Une fois de plus, Midam nous surprend avec des situations improbables où Kid améliore la réalité à sa sauce.Cette planche offre aussi une double lecture où les plus jeunes s'amuseront de la situation en général et où les adultes se reconnaîtront peut-être dans l'idéalisation de leur progéniture.Cette double lecture, omniprésente dans la plupart des gags de Kid Paddle, permet à des lecteurs de tous les âges de s'y retrouver, et d'en rire!

Lire la suite

La Planète oubliée - Druuna Tome 7- Serpieri - BD Adulte

5 Juillet 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #BD Adultes

TOME 7 d'une série de 8

La jeune et belle Druuna se réveille à bord d'un vaisseau spatial complètement déglingué. Elle est devenue totalement amnésique et ne se rappelle plus de rien, pas même de son nom. Elle se retrouve dans une ville immense, totalement désertée par les humains et dans laquelle cyborgs et machines semblent se combattre dans une ambiance particulièrement glauque. Très vite elle s'aperçoit que ces créatures ont besoin d'elle pour se régénérer. Mais elle craint d'être transformée biologiquement et de finir comme Will qui est devenu mi-homme mi-machine...
Ce livre est le septième tome de la saga fantastico-érotique Druuna. Esthétiquement, cette série est magnifiquement réussie. Le trait élégant de Serpieri est parfaitement dans la lignée des Moebius et autres Druillet et l'héroïne à la plastique de rêve fait immanquablement penser à une Barbarella au pays des monstres, ce qui donne un contraste saisissant type « la Belle et la Bête ».

5.0 étoiles sur 5 Une oeuvre majeure de la science fiction et de l'érotisme 3 janvier 2013
Format:Cartonné
Je me souviens avoir il y a longtemps acheté les tomes 3 4 5, d'abord pour certaines scènes plus qu'érotiques à l'intérieur. Les formes généreuses, les hommes bien membrés et le caractère viscieux et pervers de l'héroïne sont une grande invitation à l'imagination et au rève.

Cependant, j'ai récemment entrepris de compléter ma collection des 8 tomes de la série (une neuvième semble prévue). J'ai relu la série avec un oeil neuf, et de manière complète. Il y a un véritable proposition scénaristique de science fiction, un vrai histoire (qui reste un bon prétexte de l'héroine pour montrer ses talents).
Le dessin est magnifique, l'héroine est sublime; le graphisme évolue au fil des volumes: à partir du tome 5, l'auteur semble réduire le nombre de cases, de bulles et de textes dans les planches, ce qui laisse plus de place au dessin, au graphisme et à la mise en scène; Le jeu des couleurs semble avoir plus d'impact.

Les 8 tomes se divisent en trois cycles:
Cycle 1: tomes 1 et 2
Cycle 2: tomes 3 4 5 6
Cycle 3: tomes 7 et 8
Entre le tome 1 et le tome 6, l'histoire est coherente et solide; au delà, la cohérence de l'histoire tend à s'effilocher. L'adaptation de l'italien s'est révélée délicate, et certains passages et dialogues semblent difficile à suivre. Le lecteur devra faire l'impasse sur les résumés des épisodes précédents proposés dans les tomes 4 5 6 car ils sont imprécis (je possède l'ancienne édition). D'une manière, générale, on suit quand même très bien l'histoire. Ainsi:

Premier cycle: nous apprenons l'existence d'une ville organisée en niveaux avec en bas les mutants, humains infectés par le "mal", au milieu les humains soignés avec l'aide d'une antidote qui empêche le mal de se répandre; en haut, les prêtres et les individus sains. Druuna évolue dans ce monde et essaye de se procurer de l'antodote pour shastar, contaminé. Tous d'eux se révèle manipulés par Lewis, l'ancien capitaine artificiellement maintenu en vie par l'ordinateur central qui contrôle la cité-aéronef. Celui recherche la destruction de la cité pour en finir avec la vie, mais au dernier moment il renonce, étant tombé amoureux de Druuna.

Deuxième cycle: Le temps a passé. Le mal s'est complètement répandu sur la cité astéroide. Un être global monstrueux englobe tout. Shastar devenu un monstre s'est intégré à la créture, mais son esprit a partiellement fusionné avec celui de Lewis, permettant sa survie. Celui a protégé Druuna du mal envahissant en la maintenant dans un sommeil hypnotique. Un aéronef humain apporte l'astéroide, attiré par les pouvoirs mentaux de Lewis. Druuna grâce à ce dernier parvient à s'enfuir sur le vaisseau, mais le mal a survecu et commence à se répandre à l'intérieur. Dans une première version du futur, le mal s'est répandu, produisant ses réplicants, et éliminant tous les membres de l'équipages. Shastar/Lewis a réussit à se sauver en intégrant l'ordinateur central du bord. En rêve, il indique à Druuna comment en franchissant la limite d'un autre espace, ils pourront remonter le temps et empêcher que tout cela arrive. Le seul survivant, Le Doc, enclenche le processus. Dans les tomes 3 et 4, on découvre un nouveau futur dans lequel le doc demande à Druuna de rentrer dans la machine de manière à communiquer avec Shastar/lewis et retrouver la formule de l'antidote. Entre rêve et réalité, où l'esprit de pure énergie absorbe les âmes, Druuna finit par se réveiller dans la navette de secours avec Will, le doc, alors que le mal semble avoir tuer tout l'équipage et que l'aéronef explose tuant l'esprit de Lewis/shastar.

Troisième cycle: la navette de sauvegarde s'est écrasé sur un monde autrefois peuplé et civilisé par les hommes. Il ne reste plus que des machines et des insectoides qui se servent des hommes comme des hotes. A ce stade, la compréhension devient un peu plus discutable. Le scénario est moins bien ficelé.

Je recommande la série à ceux qui ne la connaissent pas encore, c'est une vraie bande dessinée qui ne se contente pas de scènes plus qu'érotique. Mais c'est une série qui n'a pas su trouver sa fin. Il existe de plus l'ensemble des recueils de dessins de Serpieri édités par Bagheera qui ne manqueront pas d'agréablement accompagner la lecture de Druuna.

En somme, un monument de la science fiction et la BD érotique que nous propose Paolo Eleuteri Serpieri.
Lire la suite

Le Sommeil du Monstre - Enki Bilal - BD Adulte

5 Juillet 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #Nouveautés, #BD Adultes

Tome 1 d'une série de 4

 

"J'AI 10 JOURS, JE ME SOUVIENS.. L'EXPLOSION TERRIBLE QUI DÉCHIRE LE CIEL DE NUIT ET FAIT PLEUVOIR DANS L'HôPITAL N'EST NI UN TIR DE MORTIER, NI UN TIR D'ARTILLERIE, NI UNE BOMBE... C'EST UN COUP DE TONNERRE DE MON TOUT PREMIER ORAGE UNE COLERE DU CIEL QUI ME RASSURE, AUTREMENT PLUS IMPRESSIONNANTE QUE LE FEU DES HOMMES... CAR JE SUIS UN ORPHELIN DE DIX JOURS HEUREUX DE SENTIR LA NATURE PLUS FORTE QU'EUX. CE MËME JOUR J.10, UNE INFIRMIÈRE DÉPOSE UN PAQUET DANS LE GRAND LIT BLANC ENTRE AMIR ET MOI. CE PAQUET DE QUELQUES HEURES A PEINE S'APPELEE LEYLA MIRKOVIC... 
POUR LA PREMIÈRE FOIS, NOUS VOICI REUNIS TOUS LES TROIS. NOS TÊTES ENCASTRÉES LES UNES DANS LES AUTRES ET NOS CORPS TENDUS COMME LES BRANCHES D'UNE ETOILE... JE ME METS À L'ÉCOUTE DES BRUITS DE NOS VIES. JE SUIS L'AINE VIEUX DE DIX JOURS, L'ORPHELIN HEUREUX QUI AIME LEYLA, QUI AIME AMIR, ET QUI AIME LE BRUIT DU CIEL EN COLERE." 

Le sommeil du monstre est avant tout un livre sur la mémoire. Mémoire individuelle, collective et prospective, où se mêlent des images écrites de l'éclatement de la Yougoslavie, "lieu" de naissance d'Enki Bilal, et des images peintes d'une étrange conjugaison passé-présent-futur. Mémoire potentielle aussi, plausible et pourtant à éviter dans la mesure du possible. Une mémoire qui n'aurait tirée aucune leçon sérieuse du trop extraordinaire vingtième siècle. Note d'espoir, cependant, à laquelle tient beaucoup l'auteur : ses personnages ont encore besoin d'aimer.

madlosa Le 20/05/2007 à 16:46:05

J'ai attendu la fin de cette tétralogie pour donner mon avis. Il est toujours très difficile de le faire pour une oeuvre de BILAL. Les 4 volets se construisent sur une période allant de 1993 à 2028 environ, autour de Nike, Leyla et Amir pour se terminer à 4 ... non à 5 avec Sacha et son bébé. Dans ce dernier opus, les dialogues, petites perles d'humour soulignent de façon magistrale la résistance de nos héros face à la bêtises des dogmes. Les planches, véritables tableaux mettent admirablement en scène l'histoire mais de façon plus intimistes que précédemment. Finalement le véritable espoir de l'humanité réside bien dans l'amour qui unit Nike et Leyla, Akim et Sacha et peut-être Stupko Rawloe alias Optus Warhole avec l'humanité ou tout simplement lui-même... Un nouveau chef d'oeuvre à lire et à relire !!!

http://www.bdgest.com/chronique-2235-BD-Sommeil-du-monstre-Quatre.html?_ga=1.229741724.1613675987.1404165119

Lire la suite

La caste des Méta-Barons - Tome 3 - Aghnar le Bisaïeul - Jodorowsky - Gimenez - BD Adulte

5 Juillet 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #Nouveautés, #BD Adultes

 

 

 

TOME 3

Résumé du Tome 3

- C'est une histoire qui parle du Méta-Baron, mon maître !..
- Ah, Tonto, le Méta-Baron, c'est le plus sauvagement imprévisible de tous. C'est le plus grand, le Méta-Guerrier !..
Une longue histoire, Lothar, qui remonte à Othon le Trisaïeul et se poursuit sur toute la lignée. Je vais te conter les origines de la caste des Méta-Barons...

 

Série en 8 Tomes

Toute l'histoire de la lignée des métabarons est retracée, volume par volume. Les métabarons sont les plus grands guerriers de l'univers, et se transmettent leur savoir de père en fils.
La famille de l'épouse d'Othon, le premier Méta-baron, vivait paisiblement sur la planète Marmola, sphère de marbre quand des marchands impériaux sont venus passer commande de marbre.
La Caste avait peu de moyens techniques, mais un fabuleux secret : la planète renfermait une huile capable de déplacer des tonnes de pierre.


Suite à un malheureux accident, Othon se retrouve coincé sous un bloc de marbre, obligeant la Caste à dévoiler leur secret aux étrangers pour lui sauver la vie.
La nouvelle de l'huile et de ses merveilleux pouvoirs se répand très vite et tout le monde décide d'envahir la planète Marmola, les uns plus forts que les autres.
Enfin, 1500 guerriers de l'Endogarde Noire se trouvent face aux 150 guerriers de Marmola et leur demandent de se rendre. Pour la femme d'Othon, Edna, il en est hors de question. Elle préfère mourir en guerrière plutôt que de soumettre.


Othon casse les jambes de son fils pour qu'il ne fasse pas la même erreur que sa mère et l'immobilise ainsi. Mais par sa ruse et son courage, Othon aidé de deux lieutenants réussit à vaincre les 1500 guerriers constituant la garde privée de l'empereur et de l'impératrice. La victoire est éclatante, mais seulement temporaire. Un compromis est nécessaire.


Après négociation avec le couple impérial, Othon obtint un pourcentage sur les ventes de l'épiphite, une nouvelle planète et un cheval pour son fils. L’histoire des métabarons ne fait que commencer.

 

Lire la suite

Margot - Queen of the Night - BD Adulte - Jérôme Charyn

5 Juillet 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #Nouveautés, #BD Adultes

Couverture : Margot : Queen of the night

Tome 2

Résumé du Tome 2:

1986, New York. Suite de "Margot un Bastown". Margot et son équipe de choc poursuivent la destruction d'appartements insalubres en explulsant les habitants. Mais Margot a le coeur sur la main et l'âme d'un Robin des Bois , elle défie ses patrons en aidant les squatteurs et les sans-abris et en les relogeant provisoirement.

Anjelica Monk est une ancienne artiste de cirque mariée à un homme riche, avide et violente. Son mari envisage la construction d'un quartier entièrement réhabilité sur les ruines des anciens immeubles détruits. La rencontre des deux jeunes femmes va être fracassante ...

A réserver aux adultes. 

 

Pour info - Résumé du Tome 1:

 

 

Margot, 19 ans, vit à Prairie Dog. Un bled paumé du Texas.
Elle ne rêve que d’une chose : devenir actrice à Manhattan. Tout le monde essaie de la convaincre de l’absurdité de la chose. Mais ce que femme veut… 
Elle se sauve donc en bus pour New-York. 

Elle va vite déchanter et son rêve va s’écrouler sous les propositions glauques destinées aux jeunes filles fraîches et naïves.

Alors va se réveiller en Margot une aptitude à la survie dans la jungle new-yorkaise. Et elle ne se révèlera pas si candide que ça et trouvera un boulot bien différent de ce qu’elle pensait faire…

 

 

 

 

Lire la suite

Mamette - Anges et pigeons

14 Avril 2014 , Rédigé par Bibli Donnezac Publié dans #BD Adultes

Mamette est une charmante petite vieille. Trésorière du club des séniors, elle occupe ses journées avec ses amies de vieux jours et, à l’occasion, rend service en faisant du djeun-sitting.

Sortie de Tchô, Mamette, ronde et courte sur patte, a une bonne tête surplombée d’un chignon strict. Dans l’ensemble, elle est sérieuse, Mamette, son seul gros travers étant les pâtisseries et les sucreries. Pour le reste, elle est calme, placide, laisse les autres s’exciter autour d’elles, que ce soit Maxou le fils tendance rappeur de l’assistante ménagère ou l’irascible Mam’zelle Pinsec. Voilà, il n’y a pas grand-chose d’autre à dire à propos de ces saynètes développées sur une à quatre planches. C’est parfois tendre sans être réellement touchant, quelquefois marrant sans être hilarant, ou encore plutôt « bien observé » mais sans réel effet de surprise.

Le point fort, c’est sans conteste le dessin de Nob. Ils sont chouettes ses personnages. Bien sûr, on pense aux personnages qui entourent le Jojo de Geerts, Mamette rappelant parfois sa mamie et la mère Pinsec le grand échalas un peu rigide et pince sans rire de l’Education nationale qui arpente la cour de son école. A ce petit jeu, on peut aller plus loin et trouver des airs de Marie Frisson à la Mamette adolescente aperçue au moment de sa rencontre avec son défunt Jacques. Ou encore sourire au portrait de Madame Vidal, la bien nommée tant elle pourrait concourir au titre d’encyclopédie médicale sur patte, copie plutôt conforme de Marguerite Duras avec ses effets qui sont restés dans les mémoires (gros « carreaux » et col roulé). Pour une fois le petit jeu des ressemblances ne joue pas en défaveur de l’auteur. Il faut dire qu’ils sont vraiment craquants les dessins de Nob, des personnages aux décors, avec des planches mises en valeur par des choix de couleurs impeccables.

C’est grâce à cet atout que le charme opère pour aller jusqu'au bout de ce recueil de courtes scènes. Ne manque plus à ces histoires de vieux attendrissants, d’hypocondriaques, de durs de la feuille, de « vielles peaux » vachardes et de jeunes mal embouchés mais pas si durs au fond, qu’un peu de piment pour être convaincu de prendre sa carte de membre honoraire du club (prononcez bien le U comme dans mule, ce n’est pas un « eu », qu’on soit d’accord).

Par L. Cirade

Lire la suite
<< < 1 2